affacturage : les fournisseurs aussi

Affacturage : les fournisseurs aussi !

Affacturage : outil facilitant l’accès au cash, l’affacturage s’est largement démocratisé ces dernières années.

Lors de la mise en place de cette solution de financement, le financeur analyse son risque sur le portefeuille clients de l’entreprise et sur son système de facturation.

Selon le montage, en plus de la ligne de financement obtenue, l’affacturage peut permettre une externalisation de la gestion de la facturation émise.

Déjà développée depuis de nombreuses années au sein de grandes entreprises, une autre solution, similaire dans son principe à l’affacturage, se développe sur une cible d’ETI et grandes PME : le reverse factoring. Cet outil s’adresse aux fournisseurs d’une société « le donneur d’ordres » qui, après avoir adhéré au programme, peuvent bénéficier d’un paiement anticipé de leurs créances.

Ici, le financeur va analyser son risque sur la qualité du donneur d’ordre et sa capacité à valider rapidement ses bons à payer. En effet, dans le cadre du programme, le donneur d’ordres valide des ordres de paiements de manière irrévocable, rendant possible l’avance de trésorerie chez les fournisseurs. De fait, seules les entreprises en bonne santé financière auront la possibilité de mettre en place ce type de programme.

Les avantages pour le donneur d’ordres :

  • Possibilité de percevoir un escompte pour paiement anticipé
  • Sécurisation des relations fournisseurs, notamment stratégiques, qui bénéficient d’un financement garanti.
  • Accompagnement des fournisseurs ayant un accès plus difficile aux liquidités.
  • Structuration de la comptabilité fournisseurs grâce à la rigueur exigée dans la validation des bons à payer.

Les avantages pour les fournisseurs :

  • Accélération de la validation des règlements (bons à payer) de son client.
  • Réception de paiements anticipés à la demande
  • Réduction du BFR possible
  • Moindre recours aux financements courts termes bancaires traditionnels
  • Accès à des conditions de financement court terme attractives directement liées à la qualité du donneur d’ordres

Si la qualité financière et l’organisation du donneur d’ordre sont des pré-requis, le programme de reverse factoring doit également nécessairement recourir à une plateforme informatique de cession et de validation des factures. En effet, durant la vie du contrat, les factures sont mises en lignes afin que le donneur d’ordres puisse les valider. De la rapidité et de la facilité de validation dépend la mise à disposition du financement aux fournisseurs. C’est également sur cette plateforme que ces derniers procèdent à la demande de paiement anticipé. La performance du programme de reverse factoring repose donc aussi sur la fiabilité de l’outil informatique déployé.

La réussite d’une solution de reverse factoring dépend donc de nombreux paramètres qu’un expert du sujet saura analyser et évaluer au plus juste en intégrant vos besoins et vos enjeux financiers.

 

Prenez contact avec nos experts.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *