captives

Captives et Assurance-crédit

Que sont les captives ?

Une captive est une compagnie d’assurance ou de réassurance créée par une société industrielle ou commerciale, qui ne relève pas de l’activité principale de sa maison-mère. La captive facture, comme un assureur classique, des primes à la maison mère et couvre en contrepartie ses sinistres. Elles peuvent être des captives d’assurance, qui émettent des polices d’assurance directe, ou, le plus souvent, des captives de réassurance qui offrent des capacités à un assureur fronteur de la police. Développées à partir des années 1970 pour pallier des carences de marché, elles sont ensuite devenues un outil de financement des risques et d’optimisation fiscale. Elles sont aujourd’hui surtout un instrument de gestion et d’optimisation des grands risques de l’entreprise – dommages, responsabilité civile notamment. Si les captives peuvent se positionner en complément de programmes d’assurance-crédit, notamment pour offrir de la capacité sur de grosses expositions, elles peuvent plus difficilement les remplacer totalement, l’assurance crédit offrant en effet des outils de prévention, et de gestion du crédit clients, mais aussi de recouvrement, en sus de l’indemnisation de sinistres. Une captive ne peut donc seule proposer des prestations similaires. Néanmoins, les captives peuvent répondre à certains besoins des assurés crédit.

Optimisation des primes

Certaines entreprises utilisent l’assurance-crédit comme un outil d’information et de recouvrement, mais ont de très faibles statistiques sinistres. L’utilisation d’une captive de réassurance au-dessus de la police émise par un assureur crédit peut permettre de faire remonter une partie des primes payées au niveau du groupe de l’assuré et optimiser le coût du programme, sans incidence sur le fonctionnement de ce dernier.

Rehaussement des garanties

D’autres entreprises peuvent avoir des encours clients très importants sur des contreparties qu’elles connaissent parfaitement, et dont elles suivent attentivement l’évolution financière. Mais leur taille peut être un obstacle à la délivrance par des assureurs crédit de garanties correspondant aux besoins des assurés. Une captive peut permettre, en complément à l’assurance-crédit, de couvrir en totalité le risque clients.

Couverture de risques non assurés

Enfin, certains clients bénéficient de durées de crédit excédant les normes des assureurs crédit, sont présents dans des pays non garantis, sont de statut public, ou ont connu un dépôt de bilan. Ces débiteurs ne pas couverts par les assurances crédit traditionnelles, de même que les risques politiques, les risques de catastrophe naturelle ou les risques de change. La création d’une captive ouvre la possibilité de disposer de capacités pour garantir des événements ou des entités qui ne sont pas pris en charge par le marché de l’assurance. Le recours à AU Group pour l’analyse de tous les risques de son portefeuille clients peut aider une entreprise à évaluer l’intérêt de recourir à ce type de solutions, en gardant en mémoire que la constitution d’une captive requiert du capital et entraîne des frais de mise en place et de gestion significatifs. Les volumes et les intérêts en jeu pour une entreprise doivent donc être suffisants pour rentabiliser une telle structure.

 

Prenez contact avec nos experts.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *