puzzlecanada

Comment trouver de nouveaux débouchés ? à l’ exportation, oui mais

Qui n’a pas déjà joué à « Où se trouve Charlie? » Vous savez, ce jeu qui consiste à trouver un personnage qui se nomme Charlie à l’intérieur d’une page de dessins très colorés entouré de gens et de divers objets tout aussi colorés que lui. Ce qui rend l’exercice difficile à moins de vraiment se concentrer sur sa recherche.

Si l’on en juge par l’étude de la European Central Bank*, c’est ce à quoi s’exercent les entreprises européennes ces jours-ci. Charlie, ce sont les clients que recherchent les entreprises à l’intérieur d‘un marché dans lequel les entreprises sont légion. Cette quête de clients se révèle bien plus compliquée que la concurrence, l’accès au financement, la maîtrise des coûts de production, etc. De la petite, à la grande entreprise, le défi est le même et il préoccupe tous les marchés, de l’Allemagne à la France, en passant par les Pays-Bas, l’Autriche et la Belgique.

Quelles conséquences pour les entreprises canadiennes? Concurrence accrue ici sur le marché domestique, mais aussi à l’étranger. Comment y faire face? Développer ses avantages stratégiques. Il est évident qu’en ce moment la devise canadienne a un avantage marqué sur l’euro ou le dollar américain. Mais on ne saurait miser que sur ce seul avantage. Il vous faudra en faire plus.

Offrez des modalités de vente ouvertes.

L’assurance-crédit peut vous aider à vous démarquer de la concurrence en vous permettant d’offrir des modalités de vente à terme à vos clients. Vous pourrez ainsi remplacer les lettres de crédit ou autre moyen de paiement restrictifs par des modalités de net 30, net 60, ou net 90 jours. Les assureurs peuvent, dans certaines circonstances, assurer des ventes à 360 jours. En offrant la possibilité à votre client de payer vos produits et services sur une plus longue échéance, vous améliorez son fond de roulement.

Augmentez vos ventes

De plus, avec l’aide et l’expertise de l’assureur-crédit, vous pourrez offrir à vos clients d’acheter plus de vos produits. Comment? En lui offrant une limite de crédit plus élevée que vous ne le feriez sans l’aide d’un assureur. L’assureur a souvent des informations sur vos clients qui lui sont propres et lui permettent de vous appuyer dans votre stratégie de développement des affaires. Ainsi, vous serez en mesure d’offrir plus de crédit à vos clients. S’il achète plus chez vous, il devrait, en théorie, achetez moins chez vos concurrents !

Obtenez le financement nécessaire

Offrir des modalités de paiement plus longue et plus de crédit aux clients nécessite généralement de faire plus appel à du financement. Avec l’assurance-crédit rien de plus facile. En informant votre banque que vous détenez une police d’assurance-crédit, vous serez à même de lui demander d’augmenter ses lignes de crédit, en lui offrant si nécessaire une délégation de votre police d’assurance Elle pourra ainsi accompagner votre développement plus sereinement puisqu’en cas d’impayé d’un de vos clients garanti, l’impact de cette perte sera compensé par une indemnité d’assurance qui lui sera directement versée dans ses livres

En conclusion

Tout comme Charlie, les nouveaux clients sont difficiles à trouver. Surtout lorsque toute la planète sollicite les mêmes clients que vous. Il faut donc profiter de tous les avantages que vous procurent l’assurance-crédit. En communiquant avec un bon courtier, vous serez à même de trouver vos nouveaux clients et surtout de les conserver pour longtemps.

J’en profite donc pour vous souhaiter de très belles Fêtes… et de trouver Charlie.

Note: *Survey on the access to finance of entreprises in the euro area – April to September 2015. Cette étude parue le 2 décembre 2015 est disponible sur le site de la European Central Bank (ecb.europa.eu) sous l’onglet publications

 

Prenez contact avec nos experts.

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.
0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *