consultation

La consultation : pour être mieux assuré !

Dans le domaine de la gestion de garantie, certains aménagements contractuels offerts par les assureurs permettent d’optimiser et d’améliorer les garanties délivrées après consultation de l’arbitrage.

Le fonctionnement est le suivant :

  1. L’entreprise interroge l’assureur en effectuant une demande de garantie,
  2. Les services de l’arbitrage de l’assureur répondent à cette demande,
  3. Dès lors que la garantie délivrée est supérieure à zéro (ou à un premier seuil défini d’un commun accord, le « seuil de consultation »), l’entreprise assurée peut bénéficier de la garantie de l’assureur pour un montant supérieur à la réponse de ce dernier, dans la limite d’un montant prédéfini contractuellement appelé le « seuil d’agrément concerté ».

L’entreprise doit, pour y avoir accès, préalablement démontrer à l’assureur sa capacité à apprécier le risque de crédit, par exemple par la communication de sa procédure interne de gestion du risque de crédit. Par ailleurs, l’exercice de cette facilité, qui peut être limitée à une liste de pays donnée, ne peut évidemment s’appliquer lorsque l’on a connaissance d’éléments négatifs sur l’acheteur considéré (insolvabilité, retards de paiement, …)

Particulièrement utile lorsque l’assureur-crédit n’est pas en mesure de répondre globalement et de manière satisfaisante aux besoins exprimés par l’entreprise assurée, son usage ne doit pas être automatique, mais réservé aux clients avec lesquels l’entreprise a un historique de paiement positif et des relations de confiance. Ce dispositif permet donc concrètement d’être plus réactif, de développer son chiffre d’affaires sur des clients mieux garantis, tout en bénéficiant de la prévention de l’assureur et des informations qu’il peut avoir en sa possession.

Disposez-vous de l’organisation et des ressources nécessaires pour gérer cette disposition contractuelle ? Quel seuil de consultation ou d’agrément concerté définir ?

Nous nous tenons à votre disposition pour vous aider à répondre à ces questions.

 

Prenez contact avec nos experts.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *