Diversifier ses sources de financement avec l’affacturage

Diversifier ses sources de financement avec l’affacturage !

L’un des paradoxes, dans la période de tension économique dans laquelle nous vivons, est que les liquidités sont véritablement abondantes. Le véritable enjeu du moment pour les entreprises est davantage la diversification et la pérennisation de leurs sources de financement court terme que l’accès au cash en lui-même. Dans ce contexte, l’affacturage constitue une véritable alternative. Le poste clients est un actif souvent mal exploité par l’entreprise qui lui permet pourtant de structurer son BFR. Surtout, l’image négative qui collait à l’affacturage et qui donnait l’impression aux clients de l’entreprise, utilisatrice de cette solution, qu’elle était dans une situation économique préoccupante, n’est plus d’actualité. En outre, on assiste depuis quelques années à une montée en gamme de la taille des entreprises utilisatrices.

L’affacturage : des solutions au cas par cas

Il faut veiller à ce que la qualité et la maîtrise des créances commerciales soient bien prises en considération pour optimiser au maximum le levier de cash. S’agissant des produits disponibles, l’affacturage est résolument multiforme. Les offres des factors ne font que s’étoffer, permettant de prendre en considération le chiffre d’affaires domestique et export, d’intégrer dans un même programme plusieurs filiales françaises et européennes d’un groupe ou encore d’optimiser la présentation du bilan dans une approche déconsolidante. De plus, l’émergence des fintechs, qui sont en passe de devenir des nouveaux acteurs du financement des créances commerciales, devrait continuer à booster le marché.

Et qui tiennent compte des spécificités de l’entreprise

Sélectionner un factor n’a rien d’évident. C’est surtout la compréhension par le factor du métier de l’entreprise et de ses contraintes qui fait le succès de l’opération. Typiquement, le processus de facturation, le recours à la sous-traitance ou le niveau des non valeurs comme les avoirs pourront être de nature à réduire l’enveloppe de financement et donc à rendre le programme d’affacturage contre-productif. Anticiper l’étude et la mise en place du contrat d’affacturage, consulter plusieurs factors et comparer les offres au-delà des simples aspects tarifaires font partie des bonnes pratiques !

 

Prenez contact avec nos experts.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *