échanges commerciaux

Eviter l’arrêt brutal des échanges commerciaux avec vos clients

Dans le cadre de sa prévention l’assureur peut être amené à réduire voire annuler des limites de crédit. Afin d’éviter un arrêt brutal des échanges commerciaux qui pourrait précipiter une défaillance, plusieurs solutions sont proposées :

  La garantie des ordres à livrer ou commandes en cours :

Cette garantie vous permet de livrer des commandes prises antérieurement à la décision restrictive de l’assureur. Cette couverture peut-être étendue au courant d’affaires sous certaines conditions.

– L’effet différé des décisions ou période de grâce :

Certains assureurs acceptent de différer leur décision dans le temps, en général 1 mois, dès lors que la situation financière de l’acheteur le permet. Cette clause peut également être contractualisée et adaptée en fonction de votre activité.

– Les limites de crédit  non annulables :

L’assureur s’engage à maintenir ses garanties pendant un durée fixée contractuellement en général 12 mois, ces garanties sont soumises au respect de certaines règles et sont en général réservées aux entreprises disposant d’un service de credit-management. Ces trois clauses peuvent parfois s’avérer insuffisantes par exemple dans le cadre de productions très spécifiques ou d’un cycle de production très long; il est alors possible de couvrir votre risque de fabrication.

Nous pouvons vous aider à structurer une solution à partir de vos besoins et à en négocier la mise en place auprès des assureurs.

 

Prenez contact avec nos experts.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *