gage sur stock

Le gage sur stock, un vrai levier de financement !

On oublie souvent de parler du gage sur stock comme mode de financement additionnel pour l’entreprise. Beaucoup d’entre vous pensent souvent au crédit-bail ou à l’affacturage mais pas forcément aux stocks. Le régime de la mise en gage des stocks a pour but de garantir aux banques le remboursement des lignes court terme ou prêts moyen terme qu’elles consentent aux entreprises. Par nature les denrées périssables ne peuvent pas être retenues dans ce type d’opérations.

Les intervenants sur ce marché de niches proposent de gager vos stocks avec ou sans dépossession. Comme le précise l’un d’entre eux, sur son site internet dans le cas d’un gage sur stock avec dépossession : « le gage avec dépossession procure à son bénéficiaire un droit de rétention dont l’efficacité n’est plus à démontrer et qui est opposable pendant les différentes phases de procédures collectives ».

A la différence du gage avec dépossession, le gage sans dépossession ne devra pas être limité à un magasin désigné avec une signalétique stricte pour informer les tiers de cette mesure. L’entreprise doit simplement confirmer qu’elle est bien propriétaire du stock concerné. EUROGAGE indique que le gage s’accompagne d’un pacte commissoire, c’est à dire une disposition contractuelle prévoyant que les parties au contrat permettent au créancier, en cas de défaillance du débiteur, de devenir propriétaire de la chose gagée sans décision de justice. L’opération sera accompagnée d’une publicité effectuée au greffe du Tribunal de Commerce du siège de l’entreprise.

L’ensemble des collaborateurs d’AU Group sont à votre disposition pour aller plus loin et finaliser une étude qui répondra spécifiquement à vos besoins.

 

Prenez contact avec nos experts.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *