IFRS9

IFRS9 : nouvelles exigences comptables, une expertise indéniable des assureurs-crédit pour y répondre !

Les nouvelles règles comptables IFRS9 applicables au 01.01.2018 appellent une connaissance très fine en matière d’évaluation et de monitoring des créances clients.

L’objectif de la norme IFRS9 n’est plus de provisionner uniquement les pertes subies mais d’intégrer les pertes « en germe » dans la dotation aux provisions, en calculant pour chacune des créances une probabilité de défaut du client devant conduire à leur dépréciation potentielle. Le modèle doit être plus prospectif afin de mieux anticiper les pertes à venir.

L’assurance-crédit est avant tout un métier d’information, le poumon de l’économie disent certains ! Les bases de données des assureurs-crédit sont des mines d’or, surveillant la santé financière de 60 à  80 millions d’entreprises dans le monde, selon les intervenants.

Les Big 3 (Atradius, Coface, Euler Hermes) ont développé des méthodologies de scoring évaluant la probabilité de défaut des entreprises à 12 mois.

En plus du transfert de tout ou partie des risques clients qui réduit mécaniquement « l’Expected Credit Loss (ECL) », les entreprises assurées ont accès à la cartographie de leurs risques de crédit avec une probabilité de défaut associée. Certains assureurs vont jusqu’à estimer la Perte en cas de défaut c’est-à-dire la probabilité de chance de recouvrer les créances qui va être intégrée dans le modèle de calcul de l’ECL.

Mais le calcul de l’ECL proposé par les assureurs crédit reste soumis à la validation des commissaires aux comptes dont la mission est de valider un bilan qui reflète une image fidèle de la situation financière de l’entreprise. Aujourd’hui, au même titre que pour la validation du caractère déconsolidant d’une opération de cession de créance, il n’existe pas de doctrine en la matière et le principe de la matérialité continue de régner.

Ainsi, il peut exister des écarts entre le calcul statistique et la pratique…

N’hésitez pas à nous solliciter sur ces sujets d’actualité.

 

Prenez contact avec nos experts.

1 reply

Trackbacks & Pingbacks

  1. […] L’assurance-crédit est avant tout un métier d’information, le poumon de l’économie disent certains ! Les bases de données des assureurs-crédit sont des mines d’or, surveillant la santé financière de 60 à 80 millions d’entreprises dans le monde, selon les intervenants. Dans Cet article, Au Group détaille les implications de la nouvelle norme IFRS9 et les solutions ap… […]

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *