IAA photo de l'article

Industrie Agroalimentaire IAA en France : l’international pour faire face aux contraintes croissantes

Le secteur agroalimentaire en France traverse actuellement une période difficile. Les agriculteurs et industriels du secteur tentent de sortir vainqueurs d’une guerre des prix engagée par les principaux acteurs de la grande distribution, sous prétexte de vouloir défendre le pouvoir d’achat du consommateur. Eux voient déjà l’impact négatif que cette pression sur les prix aura sur leurs capacités à investir dans le futur, pour en partie répondre aux nouvelles habitudes de consommation des ménages, qui évoluent sensiblement ces dernières années.

A cela s’ajoute un contexte de marché défavorable ou l’on constate que les cours des matières premières, après une envolée des prix jusqu’en 2014, sont revenus à des niveaux très bas. (Porc, Lait, Céréales…)

Une récente étude réalisée par Euler Hermes indique que « le taux de marge moyen du secteur IAA a perdu 6 points en 10 ans pour atteindre 42% en 2015 ».

Pour faire face à ce constat, et dans un pays comme la France ou l’on produit plus que l’on ne consomme, l’export s’avère donc être un moyen incontournable de redynamiser la politique commerciale de nos industriels français, et notamment vers des zones où en plus de la préservation des marges, la consommation est en hausse.

Fort d’un excédent commercial de 9.2 Milliards d’Euros en 2014, le secteur IAA se positionne en deuxième position, derrière l’industrie Aéronautique, essentiellement porté par quelques grandes entreprises.  Selon Euler Hermes : « Le taux de CA à l’export des entreprises avec un CA > 1.5Mds €uros devrait avoisiner les 45% en 2015, alors qu’en moyenne pour l’ensemble de l’ IAA, ce taux chute à 11% ».

Il y a donc encore de belles opportunités de croissance à l’export pour les PME et ETI de l’ IAA, en quête d’un nouveau souffle.

Cela se traduit ces derniers temps par un nombre croissant de sollicitations de nos clients et acteurs de l’ IAA qui font le choix d’orienter leur stratégie de distribution vers des zones porteuses, mais où le risque de contrepartie est plus important.

Fort de son expérience dans ce secteur et à l’international, AU Group répond à ces demandes en mettant en place des programmes adaptés d’assurance contre le risque de non-paiement , permettant à ses clients d’aller conquérir ces nouveaux marchés à forte valeur ajoutée et en toute sécurité.

C’est aussi la raison pour laquelle AU Group a développé et mis à la disposition de ses clients le AU G-Grade, qui leur permet de mieux piloter leurs risques à l’export. Un outil essentiel dans le cadre de cette stratégie d’internationalisation, alors que certaines zones comme le Brésil ou la Chine inquiètent… quand d’autres pays comme les Etats-Unis, Les Philippines ou certains pays d’Afrique Noire… semblent promettre de réelles opportunités de développement.

Retrouvez toutes nos analyses dans la dernière version du AU G-Grade et surtout n’hésitez pas à nous contacter !

 

Prenez contact avec nos experts.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *