Interview d’Arnaud BORTOLOTTI, Credit Manager EDF

1) Pouvez-vous nous dire ce qui vous a conduit vers ce métier ? Quel est votre parcours ?

Je suis arrivé au Credit Management comme une évidence ! Ce métier étant à l’orée de la finance et du commerce, je disposais des compétences requises suite à mon parcours professionnel. Ingénieur Supelec, j’ai débuté par un parcours de management dans le domaine technique puis commercial où j’ai découvert le métier de recouvrement. Par la suite, j’ai occupé différents postes au sein du Corporate d’EDF qui m’ont permis de développer mes compétences dans la finance et dans la gestion du risque.

2) Quels conseils donneriez-vous à un jeune qui veut se lancer dans une carrière dans le Credit Management ?

Une première expérience professionnelle opérationnelle peut être une manière de découvrir le métier pour mieux y entrer par la suite. A mon sens, il est également important de disposer d’une expertise dans le domaine commercial, financier ou juridique pour disposer d’une certaine forme de légitimité à l’arrivée dans le poste. Par ailleurs, ce métier peut être un bon tremplin en terme d’évolution de carrière car le credit manager est en contact avec de nombreux services de l’entreprise.

3) Quelles sont, selon vous, les qualités d’un bon Credit Manager ?

La curiosité, en premier lieu. Il s’agit de rester informé des évolutions majeures dans les domaines de la finance, du commerce et du droit, que ces évolutions soient liées à l’activité ou à des obligations réglementaires. Le partage de bonnes pratiques avec ses homologues est un vecteur essentiel pour s’informer. La capacité d’écoute et de dialogue en second lieu: Le Credit Manager n’existe que par et pour les équipes commerciales. Adapter son action en fonction des évolutions de la stratégie, proposer des solutions novatrices pertinentes et définir les justes marges de manœuvres aux commerciaux lors des négociations doivent être ses principales préoccupations.

4) Pouvez-vous nous décrire votre organisation ? (Comment fonctionne votre service, à qui êtes-vous rattaché, combien de personnes travaillent avec vous, quel est votre périmètre d’intervention,…) 

Au sein de la Direction Commercial d’EDF, je suis responsable du Département Credit Management pour le BtB (PME/PRO, Grandes Entreprises et Grands Comptes). Mon équipe est en partie délocalisée en région à proximité des équipes commerciales pour les appuyer dans l’évaluation du risque. Ma mission est de maîtriser la charge d’irrécouvrables à travers 2 leviers principaux : en amont, définir les mesures de maîtrise du risque de contrepartie lors de la vente, en aval, appuyer les équipes commerciales pour recouvrer les impayés au travers d’actions de relance amiables ou judiciaires.

5) Au cours des dernières années, pouvez-vous nous donner votre ressenti sur l’évolution de cette fonction ?

Au sein de mon entreprise, l’activité de Credit Management s’est renforcée suite aux impacts financiers de la crise de 2008. Auparavant, cette mission était assurée dans les Directions Commerciales Régionales. La crise de 2008 a eu pour effet de restructurer l’activité à un niveau national à partir d’une politique définissant les mesures de précautions en fonction du risque, les modes de relances et les actions à mener en cas d’impayés.

Cliquez pour lire la suite de l’article

Les opinions exprimées dans cet article n’engagent que leur auteur, à savoir, l’AFDCC et AU Group ne sauraient être tenus pour responsable de l’utilisation qui pourrait être faite des informations qu’il contient.

 

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *