Interview de Sandrine NOEL Credit Manager chez SFR

Pouvez-vous nous dire ce qui vous a conduit vers ce métier ? Quel est votre parcours ?

Pendant mes études, j’ai toujours été attirée par la finance et le commerce. Contradictoire, non ? Lors de mon 1er poste, dans une société anglo-saxonne, je me suis aperçue qu’un corps de métier alliait les deux : le credit management ! Ce métier s’est donc tout naturellement imposé à moi il y a déjà 14 ans…

Quels conseils donneriez-vous à un jeune qui veut se lancer dans une carrière dans le Credit Management ?

De ne pas hésiter à faire des formations au sein de l’AFDCC et d’échanger avec d’autres Credit Managers.

Quelles sont, selon vous, les qualités d’un bon Credit Manager ?

Outre l’expertise métier, être ouvert, bon communicant, curieux, mais également s’avoir s’adapter aux différentes situations.

Pouvez-vous nous décrire votre organisation ? (Comment fonctionne votre service, à qui êtes-vous rattaché, combien de personnes travaillent avec vous, quel est votre périmètre d’intervention,…) 

Actuellement, je suis Credit Manager au sein de la division Opérateurs chez SFR. Mon service est composé de deux pôles : gestion du risque et recouvrement composé au total de 8 personnes m’étant rattachées.

Notre périmètre est étendu puisqu’il est aussi bien  national qu’international représentant un chiffre d’affaires annuel de 1,3 milliard €.

Outre la gestion du risque et recouvrement (amiable et contentieux), je suis amenée également à intervenir sur des sujets transverses : SI (changement de logiciel facturation par exemple), contractuels, etc.

Au cours des dernières années, pouvez-vous nous donner votre ressenti sur l’évolution de cette fonction ?

À mon sens, cette fonction prend de plus en plus d’importance dans les sociétés au vu de la situation économique actuelle. Celle-ci a également vocation à se modifier car le périmètre devient plus large qu’à ses débuts.

Cliquez pour lire la suite de l’interview

Les opinions exprimées dans cet article n’engagent que leur auteur, à savoir, l’AFDCC et AU Group ne saurait être tenue pour responsable de l’utilisation qui pourrait être faite des informations qu’il contient.

 

Prenez contact avec nos experts.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *