Interview de Thierry Doumenge, Credit Manager chez PRO à PROInterview de Thierry Doumenge, Credit Manager chez PRO à PRO

Interview de Thierry Doumenge, Credit Manager chez PRO à PRO

1) Pouvez-vous nous dire ce qui vous a conduit vers ce métier ? Quel est votre parcours ?

De formation administrative, j’ai tour à tour occupé les fonctions de Responsable Administratif et Financier, en passant par le poste de Responsable d’exploitation (management dans le métier de la logistique), pour revenir ensuite sur la gestion financière et plus particulièrement le poste de Crédit Manager.

2) Quels conseils donneriez-vous à un jeune qui veut se lancer dans une carrière dans le Credit Management ?

Le métier de crédit manager étant en relation avec de nombreux services d’une société, je lui conseillerai d’être plutôt généraliste et d’évoluer dans un maximum de domaines afin d’acquérir un maximum de connaissances et de connaitre au mieux les rouages d’une entreprise … C’est un bagage essentiel pour l’avenir …

3) Quelles sont, selon vous, les qualités d’un bon Credit Manager ?

Au-delà des connaissances nécessaires en gestion d’entreprise, ce poste nécessite de véritables compétences en communication afin de diffuser au mieux la fameuse culture cash, s’imposer comme un facilitateur et non pas un censeur.
Disponibilité, écoute, pédagogie, capacité de persuasion, précision sont quelques-unes des qualités necessaires

4) Pouvez-vous nous décrire votre organisation ? (Comment fonctionne votre service, à qui êtes-vous rattaché, combien de personnes travaillent avec vous, quel est votre périmètre d’intervention,…) 

 Je suis directement rattaché à la direction, j’agis en tant que transversal au national vis-à-vis de mes collègues RAF et je manage et forme (Techniques de relance, actualité juridique, utilisation d’outils …) 28 chargés de relance et recouvrement sur 16 sites situés majoritairement sur la métropole mais aussi dans les Dom. J’interviens sur l’ensemble du processus de vente, de la prospection commerciale jusqu’au paiement définitif des factures.

5) Au cours des dernières années, pouvez-vous nous donner votre ressenti sur l’évolution de cette fonction ?

A mon sens, une entreprise ne peut pas ou plus se passer d’un Crédit Manager, que cette fonction soit directement exercée par le CM lui-même ou une personne qui l’exerce à temps partiel ou sous-traité à une société d’expert ou conseil en Crédit Management. Même s’il reste encore du chemin à parcourir, la culture cash et la valeur ajoutée par le Crédit Manager se sont progressivement imposés …

 

Pour lire l’interview complète, cliquez ici.

Les opinions exprimées dans cet article n’engagent que leur auteur, à savoir l’AFDCC. AU Group ne saurait être tenu pour responsable de l’utilisation qui pourrait être faite des informations qu’il contient.

 

Prenez contact avec nos experts.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *