Interview de Volcy Daubech

Interview de Volcy Daubech, Cash Manager Group chez STACI

1) Pouvez-vous nous dire ce qui vous a conduit vers ce métier ? Quel est votre parcours ?

Ce qui m’a conduit à ce métier est simple :  une rencontre.
En effet, en 2001 pendant mes études en école de commerce lors d’un stage d’un an dans un service finance d’une start-up (tendue en trésorerie), mon rôle était de négocier des délais et des échéanciers afin d’aider à passer un mauvais cap.
Lors de mes tentatives, j’ai apprécié l’échange avec le Credit Manager d’une très grande maison de champagne qui (après accord sur un échéancier important) m’a expliqué son métier.
Et c’est là où je me suis dit mais c’est génial ! Je veux être à sa place.
J’ai donc fait l’ESC Montpellier qui avait par chance une spécialité très complète en Credit Management en 2002-2003.
Il y a 15 ans ce n’était pas si courant d’être jeune diplômée spécialisée en Credit Management et les besoins des entreprises françaises n’étaient pas les mêmes qu’aujourd’hui.
J’ai donc fait ensuite un parcours de Credit Manager :

  • Dans une grande maison de couture et cosmétique pendant 9 mois Chanel/Bourjois.
  • Ensuite 4 ans responsable recouvrement et comptabilité client chez un grossiste informatique EXERTIS.
  • En 2007, nouveau pari international Credit Manager group d’une société de cosmétique SELECTIVE BEAUTY qui a été en redressement judiciaire (très formateur pour notre métier)
  • 2007-2009, Credit Manager groupe d’un groupe international informatique Dexxon-EMTEC.
  • Depuis 2011, j’ai pris une fonction élargie de Cash Manager Group chez STACI leader dans la logistique publi promotionnelle.

2) Quels conseils donneriez-vous à un jeune qui veut se lancer dans une carrière dans le Credit Management ?

Passionnez-vous pour votre fonction, un deal commercial et financier cadré par un Credit manager rassurera en interne. Ce domaine est une spécialité certes mais reste le métier le plus commercial de la finance et un des plus polyvalents.

3) Quelles sont, selon vous, les qualités d’un bon Credit Manager ?

  • Ecoute,
  • Courtoisie,
  • Consensus,
  • Compréhension de son environnement métier, des services internes et surtout de ses clients,
  • Précision dans les chiffres et les données.
  • Savoir être souple et ferme à la fois.

Attention, les process sont là pour cadrer mais votre instinct a aussi une part prépondérante dans vos décisions.

4) Pouvez-vous nous décrire votre organisation ? (Comment fonctionne votre service, à qui êtes-vous rattaché, combien de personnes travaillent avec vous, quel est votre périmètre d’intervention,…) 

Le service Credit Management dans le groupe STACI c’est 20 personnes :

  • 4 personnes au recouvrement (dont un responsable)
  • 2 personnes à la comptabilité client (dont un responsable)
  • 1 personne en charge de la trésorerie
  • 11 personnes en facturation (2 pôles de 5 personnes pour être plus proches de l’opérationnel sur des entrepôts dédiés et une expert métier)
  • 1 personne en charge du Credit client (base clients, amont de la chaîne et suivi des litiges liés aux bons de commandes, création des ouvertures de compte)

Je suis rattachée à la directrice financière du groupe (40 personnes).
Mon périmètre d’intervention est Groupe c est à dire du démarrage des entrées clients par le service Credit client, la facturation des dossiers, le recouvrement, la comptabilité client et la trésorerie pour la France.
Mon rôle principal est d’orchestrer toutes ces procédures et de suivre les dossiers difficiles, d’être en dialogue avec le client si nécessaire afin d’optimiser le BFR du groupe car nous sommes sous LBO.
Je travaille en étroite collaboration avec les fonctions commerciales dans le préventif mais surtout dans le curatif.

5) Au cours des dernières années, pouvez-vous nous donner votre ressenti sur l’évolution de cette fonction ?

Sur les 5 dernières années, je trouve que les entreprises prennent conscience de leurs enjeux liés au cash.

Malheureusement les entreprises de taille moyenne confondent la fonction de Credit Manager au sens large de sa fonction et de ses connaissances (droit, comptabilité, commercial) et la fonction de chargé de recouvrement.
Ce sont 2 métiers complémentaires mais ce ne sont pas complètement les mêmes.
Un Credit Manager sait faire du recouvrement. Un Chargé de recouvrement n’est pas un Credit Manager sans avoir suivi une formation adaptée.

Pour lire l’interview complète, cliquez ici.

Les opinions exprimées dans cet article n’engagent que leur auteur, à savoir l’AFDCC. AU Group ne saurait être tenu pour responsable de l’utilisation qui pourrait être faite des informations qu’il contient.

 

Prenez contact avec nos experts.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *