Interview de Nathalie Ache, Credit Manager chez Zodiac Aerospace

1) Pouvez-vous nous dire ce qui vous a conduit vers ce métier ? Quel est votre parcours ?

Lorsque j’ai démarré ma carrière en tant que comptable clients, responsable facturation, j’avais de par ma formation initiale, le goût des chiffres et surtout la rigueur dans la tenue et la justification des comptes. J’ai eu très tôt l’envie d’approfondir le sujet du recouvrement notamment vers une démarche recouvrement amiable et pré-contentieuse.Mon souhait était dans un 1er temps d’acquérir les connaissances utiles et nécessaires sur la partie curative du poste client. J’ai découvert à la fin des années 90, notre association professionnelle l’AFDCC grâce à Jean Louis David, qui m’a expliqué les nouvelles orientations métiers liées à la fonction de Credit Manager.

J’ai ainsi pu faire le point sur les compétences qui me manquaient à l’époque pour prétendre un jour postuler à cette fonction qui somme toute était faite pour moi. J’adore les challenges et la négociation et j’aime aussi la diversité de la fonction car même si je suis rattachée à la direction financière je communique régulièrement aujourd’hui avec la force de vente, les services adv, le service juridique, le contrôle de gestion, la business intelligence, le marketing, le service technique, …..etc.

2) Quels conseils donneriez-vous à un jeune qui veut se lancer dans une carrière dans le Credit Management ?

J’ai eu la chance de répondre aux opportunités qui se présentaient à moi. Il me semble que le Credit Manager doit être opportuniste dans le bon sens du terme. Les projets doivent être pris par lui (ou elle) à l’intérieur comme à l’extérieur de l’entreprise. Il doit se montrer positif dans l’accompagnement du changement et savoir maintenir un niveau d’implication optimal pour ces collaborateurs, les présenter comme des experts sur qui les opérationnels peuvent compter.

3) Quelles sont, selon vous, les qualités d’un bon Credit Manager ?

Au-delà des connaissances techniques obligatoires pour assumer pleinement la fonction, le CM doit être ouvert, communiquant, persuasif, innovant, pédagogue….

4) Pouvez-vous nous décrire votre organisation ? (Comment fonctionne votre service, à qui êtes-vous rattaché, combien de personnes travaillent avec vous, quel est votre périmètre d’intervention,…)

Aujourd’hui j’ai dans mon équipe des collaborateurs sur la partie Crédit (analyse financière et recouvrement) et d’autres sur la partie Comptabilité clients (encaissements et analyse de compte). Mon hiérarchique direct est le CFO, cela a été le cas sur de nombreux postes que j’ai pu occuper. Nous intervenons avec mon équipe sur la zone EMEA en gestion directe, et sur l’international j’interviens également en tant que conseil sur la partie Credit Control.

5) Au cours des dernières années, pouvez-vous nous donner votre ressenti sur l’évolution de cette fonction ?

La fonction Crédit a eu du mal à voir le jour en France. Aujourd’hui cette fonction est reconnue, parfois même dans les grosses PME. Le Credit Manager est devenu « le commercial de la finance » pour bon nombre de grands groupes. Sa mission est désormais de veiller aussi à la prévention du risque client. Pour se faire, les visites clients font désormais partie du job. Seul ou accompagné par les commerciaux le Credit Manager intervient pour solutionner des litiges complexes, négocier sur la partie délai de paiement, sur les garanties et assez régulièrement pour récupérer des éléments financiers souvent confidentiels en fonction du niveau de la concurrence.

Cliquez pour lire la suite de l’article

Les opinions exprimées dans cet article n’engagent que leur auteur, à savoir, l’AFDCC et AU Group ne sauraient être tenus pour responsable de l’utilisation qui pourrait être faite des informations qu’il contient.

 

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *