Baromètre risque pays : 3ème trimestre 2016

Le Brexit a bouleversé les marchés financiers tant il semblait improbable. L’évaluation du Royaume-Uni est par conséquence revue en A3, avec une nouvelle dégradation possible lors de sa sortie effective. Au-delà du Brexit se pose la question de la santé de l’économie mondiale, qui faiblit nettement sans signe d’améliorations dans le futur proche. Les pays liés au pétrole sont aussi déclassés, dû à la timidité du prix du baril, que l’OPEP tente tant bien que mal de redresser. L’unique éclaircie provient du Brésil et de la Russie, qui devraient entrer dans une période de convalescence après une situation difficile.

Veuillez remplir ce formulaire pour télécharger les documents du Media Center.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.


Documents recommandés