révolution digitale

La révolution digitale de l’assurance-crédit

L’assurance-crédit: not for me !? Détrompez-vous, la révolution digitale est en marche !

Malgré un encaissement de primes de 6 milliards au niveau mondial, la part de marché de l’assurance-crédit, comparée au marché total « assurable » auquel le secteur prétend s’adresser, reste faible. Dans les marchés traditionnels de l’assurance-crédit comme l’Europe, le nombre d’entreprises assurées est certes important, mais s’assurer n’est pas la norme. Dans d’autres pays, comme aux États-Unis, moins de 10% des entreprises sont assurés.

La plupart des entreprises gèrent toujours leur risque débiteur elles-mêmes ; elles achètent de l’information financière et restent à100% exposées aux défauts de paiement. Elles pensent souvent que l’assurance-crédit est chère, couvre seulement une partie de leur risque, est un fardeau administratif, …et ce bien que les compagnies et les courtiers aient améliorés leurs outils et interfaces de gestion durant cette dernière décennie.

La révolution digitale est une opportunité unique de repositionner l’assurance-crédit comme une solution de premier choix pour gérer, garantir et financer son poste « clients ».

En effet, grâce à l’effet combiné :

  • de la dématérialisation totale du cycle de financement, de la commande à l’encaissement,
  • de l’interconnexion en temps réel de tous les partenaires transactionnels (fournisseurs, logistique, banques, acheteurs, …),
  • du développement d’outils de décision basés sur l’intelligence artificielle intégrant, au-delà des sources d’information classiques, la totalité des données des réseaux sociaux et autres données publiques,

Les chances pour une nouvelle ère d’assurance-crédit sont excellentes !
L’offre des assureurs combine aujourd’hui :

  • Taux de couverture en constante amélioration ;
  • Qualité de outils de prévention / granularité améliorée : pour éviter une seule perte, le nombre de lignes collatérales annulées s’est considérablement réduit ;
  • Nombre de décisions de crédit instantanées élevé ;
  • Tarification ajustée au plus près du risque ;
  • Automatisation des processus, coûts de gestion réduits ;
  • Possibilité de n’assurer qu’une sélection de débiteurs, un seul débiteur, voire une seule transaction ;
  • Solutions de cession / financement de créances hyper flexibles, accessibles y compris pour les moyennes et petites entreprises – comme pour l’assurance pour une sélection de débiteurs, un seul débiteur, voire une seule transaction.

Aucune entreprise n’a pour objectif de porter du risque sur ses créances et de financer ses clients.  Les créances vont-elles totalement disparaitre du bilan des entreprises ? Certainement pas, mais la technologie permet aujourd’hui de reconsidérer l’assurance-crédit avec ou sans recours à l’affacturage – cela n’a jamais été aussi simple et profitable pour les entreprises.

 

Prenez contact avec nos experts.

1 reply

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *