Credit Risk Management

Les sociétés de trading face à la gestion du risque de crédit

Il y a quelques années encore, les sociétés de trading avaient très peu recours à la garantie du risque de crédit. La plupart des banques finançaient directement les opérations et ne demandaient pas la mise en place de garantie contre le risque d’impayés. Les temps ont changé et les banques sont aujourd’hui de plus en plus nombreuses à requérir la mise en place d’un contrat d’assurance-crédit.

Les assureurs-crédit traditionnels n’étaient  pas en  mesure de répondre à cette nouvelle demande, qui ne pouvait qu’être très imparfaitement satisfaite via un contrat  d’assurance « classique ». En effet, les sociétés de trading réalisent souvent des opérations « one shot » avec de très gros encours mais limités dans le temps. Alors que les polices d’assurance crédit classiques  proposent des montants de garantie revolving, modifiables en fonction de l’analyse de l’évolution de la solvabilité de l’acheteur par l’assureur.

Une deuxième problématique se posait pour les compagnies d’assurances face à cette nouvelle clientèle. L’activité de trading était encore très méconnue dans le milieu de l’assurance crédit alors même qu’elle s’opère la plupart du temps dans des pays où le risque politique est très élevé.

Si l’on combine des demandes de garanties spot très élevées (souvent supérieures à USD 10Mio) avec une connaissance limitée des débiteurs de la part des assureurs, de surcroit dans des pays où le risque politique est avéré, on peut comprendre qu’il était alors difficile pour une société de trading de trouver une solution adéquate, pourtant exigée par la banque, afin de réaliser le financement.

Depuis, des solutions ont été mises en place. Elles se partagent en deux grandes lignes :

Single Risk/Single Buyer

Les assureurs traditionnels ont bien compris qu’ils ne pourraient pas rester plus longtemps sans solution face à un marché du trading en plein essor.  Certaines compagnies d’assurances, avaient d’ailleurs anticipé la demande et proposaient déjà des solutions Single Risk/Single Buyer. Aujourd’hui, La plupart des compagnies d’assurance-crédit traditionnelles sont, elles aussi, dorénavant capables de proposer de telles solutions.

Les couvertures de type « Single Risk » permettent de couvrir une opération unique pour un débiteur et pour une durée déterminée. Dans le cadre de la mise en place d’une telle garantie, la copie du contrat commercial peut être requise par les compagnies d’assurance crédit.

Mais elles peuvent également permettre la couverture d’un débiteur pendant une durée pouvant aller jusqu’à 12 mois. La situation du débiteur devant alors être réexaminée par l’assureur avant le renouvellement éventuel de la limite de crédit pour une nouvelle période, à l’échéance.

L’exigence d’un minimum de prime contractuel par l’assureur conduit à ne confier à ce type d’assurance que des opérations de taille significative en montant. Par ailleurs, les coûts de l’assurance par rapport au risque sont bien plus élevés que ceux d’une police d’assurance-crédit classique car l’assureur ne peut pas mutualiser son risque sur plusieurs débiteurs. Dans certains cas, nous constatons qu’il est plus intéressant financièrement de souscrire une police « all turnover » qui couvre l’ensemble du portefeuille, que de souscrire des polices « Single Buyer » pour couvrir uniquement les plus gros encours.

Cependant, l’avantage principal réside dans le fait que les conditions autorisant l’assureur à réduire ou annuler la limite de crédit sont bien moindres. Certains parlent même de limites non annulables. La prudence reste cependant de mise sur ce sujet et une lecture attentive des termes du contrat d’assurance s’impose.

Les courtiers ont également un rôle important à jouer dans les solutions de type Single Risk/Single Buyer car il existe maintenant de nombreuses compagnies proposant ce type de produits et il est souvent pertinent d’utiliser plusieurs assureurs (en co-assurance) pour un même risque afin d’obtenir la totalité de la garantie demandée. Pas moins de 7 nouvelles compagnies d’assurance-crédit devraient intégrer les Lloyd’s en 2014.

Les assureurs doivent cependant encore améliorer leur réactivité en donnant une réponse très rapide aux sociétés de trading. Les opérations étant souvent réalisées sous forme d’appel d’offres, le trader ne peut en effet pas attendre plus d’une semaine pour obtenir l’accord de l’assureur.

Excess of loss

Pour des sociétés de trading de taille plus conséquente, des solutions de couverture de type « Excess of loss » peuvent également être mises en place. Après une analyse préalable des procédures de crédit management de la société candidate, l’assureur peut accepter de lui déléguer la gestion du risque en totalité.  La société assurée déterminant alors elle-même les limites de crédit sur ses acheteurs dans le respect de sa procédure de crédit-management.

En contrepartie, la société assurée conserve une part importante du risque dans ses comptes (définie dans le contrat d’assurance par une franchise annuelle globale). Il s’agit en fait pour elle de démontrer à sa banque qu’elle peut se protéger contre les plus gros risques et qu’elle sera en mesure d’assumer le montant de la franchise contractuelle, en cas de défaillance d’un ou plusieurs de ses acheteurs.

Grâce à ces deux types de produits, les assureurs-crédit ne sont plus démunis face aux demandes de cette nouvelle clientèle. Pour autant que le débiteur soit connu et qu’il accepte de communiquer ses comptes, l’assureur-crédit pourra mettre en place une solution qui satisfasse aux exigences des banques lorsque celle-ci doivent financer une opération de trading.

1 reply
  1. Domlan Casimir
    Domlan Casimir says:

    Bonjour
    J’aime bien cet article .. Je suis jeune entrepreneur numérique j’aimerais savoir avec quel compagnie d’assurance je peu prendre contact pour ma structure d’investissement en trade?
    Et si ces services sont possibles dans les pays africains!

    Répondre

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *