G-Grade Q1 2020

G-Grade Q1 2020 : analyse des risques pays

A l’aube d’une nouvelle décennie, jetons un regard sur le dernier trimestre de 2019 pour comprendre quels ont été les principaux changements politiques et économiques. Notre outil de mesure du risque pays « G-Grade » a particulièrement mis en évidence sur ce trimestre une aggravation générale de la situation en Amérique latine.

Les améliorations

  • 6.75 : La situation de Madagascar s’améliore. Deux assureurs ont revu à la hausse leur évaluation du risque pays au dernier trimestre, reflétant les bons résultats des élections présidentielles (2018) et législatives (2019) qui ont donné au gouvernement une marge de manœuvre suffisante pour mettre en œuvre les réformes. Malgré la fragilité du pays (forte pauvreté, dépendance à l’égard de l’industrie du tourisme), la croissance du PIB reste à 5% en 2019 et le FMI prévoit la même tendance pour 2020 et 2021.
  • 7.00 : Le PIB du Népal a atteint 7,1% en 2019. Ce dynamisme provient d’une forte demande intérieure, des investissements indiens et chinois et d’une industrie touristique en développement.
  • 6.25 : Les fondamentaux économiques de la Turquie s’améliorent. La croissance du PIB qui a été nulle en 2019 (0.2%) devrait atteindre 3 % en 2020. La dette publique est stabilisée autour de 30 % du PIB et la balance courante (qui était de -5,6 % en 2017 et de -3,5 % en 2018) est proche de 0 % en 2019 (-0,6 % selon le FMI).

Les principales dégradations

  • 7.75 : La Bolivie a vu son G-Grade baisser de 1 point. Depuis les élections présidentielles d’octobre, le pays plonge dans l’instabilité politique. Des rumeurs de fraude ont conduit à la démission du nouveau président élu, et le retour à la stabilité n’est pas une tâche aisée alors que des mesures urgentes doivent être prises, notamment en ce qui concerne les réserves de change. De nouvelles élections sont prévues pour mai 2020.
  • 3.75 : Le Chili a été déclassé par deux assureurs. Les troubles sociaux du quatrième trimestre de 2019 reflètent le manque de confiance dans le gouvernement. L’activité économique globale a décéléré en 2019 ; la croissance du PIB a atteint 2,5% en 2019 (contre 4,0% en 2018) et il est peu probable que la consommation des ménages (moteur de croissance) augmente à moyen terme.
  • 8.75 : La situation de l’Argentine se dégrade ; selon le FMI, le PIB était de -3,5 % en 2019 et la récession persistera l’année prochaine. Sous la présidence de Mauricio Macri, le niveau de la dette publique a doublé (93,3 % du PIB en 2019). Le chômage a atteint un point culminant de 10,6 % au quatrième trimestre 2019.
  • 4.50 : La note de la Colombie diminue de 0,5 point. Comme dans les autres régions d’Amérique latine, les troubles sociaux du quatrième trimestre 2019 ont montré l’insatisfaction de la population envers le gouvernement. La balance courante a atteint -4,2 % du PIB en 2019 selon le FMI.

Téléchargez le G-Grade Q1 2020 ici