AfriqueMappemonde

Se développer en Afrique en toute sécurité

Depuis quelques semaines, François Normand, du journal Les Affaires, a rencontré des acteurs clés sur l’Afrique. Il nous livre plusieurs articles incitant les entreprises québécoises à se lancer à l’assaut des occasions d’affaires qui se présenteront au cours des 20 prochaines années. M. Normand nous rappelle que l’Afrique est la deuxième région du monde la plus dynamique après l’Asie. Selon le cabinet McKinsey, 7 des 10 économies des plus dynamiques se retrouveront en Afrique.

Oui, mais… Il y a des risques à  faire affaires en Afrique. Pour s’en convaincre, nous n’avons qu’à jeter un coup d’œil à la Carte de l’évaluation des risques pays de la Coface. Il s’y trouve beaucoup de rouge, d’orange et de jaune (Afrique du Sud, Algérie, Botswana, et Maroc), sur l’Afrique. Une seule zone verte, la Namibie. Surprenant n’est-ce pas? La Namibie! Ce pays d’un peu plus de 2 millions d’habitants possède d’importantes ressources minérales, un faible endettement extérieur, un marché financier développé, un potentiel touristique important, de bonnes infrastructures de transport et une stabilité politique.

Vous voulez profiter de l’émergence de l’Afrique? Vous devriez songer à incorporer l’assurance-crédit et l’assurance risque politique dans votre stratégie de développement. Ces outils vous protégeront contre le risque élevé de non-paiement de vos comptes-clients et vous permettront de pénétrer de nouveaux marchés en toute sécurité.

Vos comptes-clients étant couverts à 90%, vous pourrez offrir des modalités de paiement avantageuses à vos clients et optimiser le financement que pourra vous accorder votre banque. De plus, l’assureur évaluera pour vous la solidité financière de vos clients potentiels, ce qui diminuera d’autant le risque de non-paiement.