Défaillances d’entreprises en France : moins nombreuses mais de plus grande taille

Défaillances d'entreprises en France : moins nombreuses mais de plus grande taille

Les défaillances d’entreprises ont diminué de 3,3% en France au cours des dix premiers mois de l’année. Après un premier trimestre difficile, en raison notamment des répercussions du mouvement des « gilets jaunes », elles ont continuellement reculé depuis le mois de mai. Aussi, le nombre de défaillances d’entreprises devrait-il se contracter sur l’ensemble de l’année, pour la quatrième année consécutive. Cependant, Coface prévoit un léger rebond des défaillances en 2020 (+0,9%), pour un total d’environ 52 000 procédures, principalement en raison du ralentissement attendu dans le secteur de la construction, largement porté, en 2019, par les travaux publics. Le pic d’activité, à l’approche des élections municipales, avait ainsi permis une forte baisse des défaillances dans le secteur, qui concentre plus du quart des défaillances. Les services aux particuliers et la distribution, dépendants de la consommation, ont pleinement bénéficié des gains de pouvoir d’achat des ménages, permis par le dynamisme du marché du travail et les mesures fiscales prises par le gouvernement suite au mouvement des « gilets jaunes ».

Veuillez remplir ce formulaire pour télécharger les documents du Media Center.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.